Touristes Chinois et commerçants.

Le tourisme chinois à la portée des professionnels.
Airbnb et tourisme chinois.
7 septembre 2015
Chine : Vacances 2016
23 novembre 2015

Touristes Chinois et commerçants.

Touristes chinois et commerçants

Quels rapports les touristes chinois et commerçants entretiennent-ils ?

touriste chinois shopping

Touristes chinois et commerçants

Touristes chinois et commerçants : Mes rendez-vous auprès des acteurs du tourisme en France, bien entendu, s’adressent également aux commerçants. En effet, ces derniers jouent un rôle majeur auprès des touristes chinois. Peut-on envisager le tourisme, particulièrement chinois, sans shopping ? Pourtant, les problématiques rencontrées par les commerçants vis à vis des touristes chinois sont souvent ignorées.

Constat :

Touristes chinois et commerçants : S’il est vrai que les touristes chinois pour les articles de luxe sont très dépensiers, pour les articles dit traditionnels, ce n’est pas le cas. Entendons par traditionnels, produits locaux, nourriture, vêtements, etc… Le discours des commerçants est très souvent similaires : “ Les touristes chinois retournent le magasin, touchent à tout, prennent des photos, puis repartent. Nous en avons peur, et parfois même sommes un peu rude avec eux pour les faire stopper. En effet, ils n’achètent rien, ou presque rien, et nous devons tout ranger le magasin”. De toute évidence, cette exaspération est tout à fait compréhensible. Mais pour mieux traiter le problème, essayons un instant de comprendre son origine.

Explications :

Comme on peut le voir dans le film d’introduction, culturellement, les chinois ont besoin de toucher ce qu’il vont acheter. Que ce soit des produits frais ou des produits industriels, toucher permet d’éprouver la qualité du produit. C’est également un début d’appropriation. Dans le film, les poissons sont bien vivants. Pour un Occidental, cela suffirait à prouver leur fraicheur. Les Chinois ont besoin de plus : dans le cas du poisson, sa vigueur permet de distinguer les plus frais des autres. Seul  le toucher permet cette sensation. En ce qui concerne les produits industriels, si un chef d’entreprise français expose dans un salon en Chine, il est fortement recommandé de ne pas mettre ses produits derrière une vitrine, mais au contraire, de laisser les visiteurs Chinois les toucher, se les approprier. Dans le cas des touristes chinois, naturellement, ils transportent cette culture du toucher en voyage. Certains pays comme la France n’ont pas une culture du toucher, ce qui peut choquer.

Solutions :

tourisme chinois et toucher

Touristes chinois et commerçants

Bien entendu, à chaque problématique existe un remède. Ce dernier consiste à rédiger en Chinois une série de panneaux, rédigés en Mandarin, répartis sur la marchandise. Ces derniers doivent être rédigé dans un style qui ne choque pas les touristes chinois et les fassent fuir! Leur contenu doit  apporter suffisamment d’explications et d’éléments pour remplacer le toucher. La photo ci-contre se situe sur un marché chinois : l’existence de petits panneaux rédigés en Mandarin donne les informations nécessaires au consommateurs. Cela évite aux chalands chinois de toucher la marchandise.

EASYCHINA réalise ce service pour vous de manière adaptée, et avec pour objectif unique : Accroitre vos ventes en diminuant le désordre laissé par les touristes chinois.