Brexit : impacts sur le tourisme chinois ?

Le tourisme chinois à la portée des professionnels.
Internet en Chine : un formidable moteur pour le tourisme / 1
8 juin 2016
À la découverte les plus belles villes d'eau de Chine
28 juillet 2016

Brexit : impacts sur le tourisme chinois ?

Brexit or not Brexit ?

Le 24 juin, le monde sera enfin éclairé sur la destinée du Royaume-Uni vis à vis de l’Europe. Toutes les conséquences ne sont encore qu’hypothèses, mais peut-on supposer au  niveau du tourisme en général et plus particulièrement du tourisme chinois ?

L’industrie du tourisme anglaise.

Selon Deidre WELL, CEO de UKinbound, l’industrie du tourisme Anglais représente 10 milliards de Pounds / an- soit plus de 13 milliards d’Euros -. 370 entreprises de diverses tailles sont directement impliquées dans le tourisme réceptif de Grande Bretagne. A cela, il faut rajouter toutes les entreprises bénéficiant indirectement de la manne touristique. Majoritairement, ces entreprises souhaitent rester dans l’Union Européenne ; 1/3 de leurs employés sont d’origine européenne, et 2/3 du tourisme anglais provient de l’UE.

Que se passerait-il en cas de Brexit au niveau du tourisme en Grande Bretagne ?Brexit

L’industrie du tourisme Anglais est très structurée et solide. L’esprit pragmatique anglais permettra sans doute des réactions rapides. En cas de Brexit, l’Angletterre devra négocier des arrangements avec chacun des 27 pays membre afin de permettre de retrouver les flux inbound de touristes européens. Mais surtout, le Royaume Uni n’étant pas dans l’espace Shenghen (libre circulation des personnes), l’hypothèse de la réintroduction des visas semble la plus probable si les partisants du “Leave” passent au pouvoir. Ce dont on peut-être sùrs, c’est que les choses changerons de manière progressive, laissant à l’industrie du tourisme Anglais le temps de s’adapter.

Quelles conséquences du Brexit pour les touristes chinois ?

Le parti du leave ayant construit sa stratégie sur le contrôle des frontières du Royaume, ce dernier n’aura d’autres choix que de pratiquer une politique restricitve pour les visas. Aujourd’hui, tous les pays Européens voisins de la Grande Bretagne délivrent le visa en 24heures ou font partie de l’espace Shenghen. Inévitablement, la concurrence sur ce point risque d’être féroce. Hormis cela, il ne semble pas que d’autres éléments viennent pertuber le flux des touristes chinois en Angleterre : ces derniers ne se sont pas impliqué dans cette dispute européenne, bien éloignée de leur préoccupations quotidiennes.

Marc Meynardi, le 23 juin 2016

Source : CNBC